mardi 13 octobre 2009

TOP 10

J’ai été taggé par Wade Wilson dans qui me demande d’établir mon top 10 des réalisateurs américains à suivre. Seulement voila, il y a des réalisateurs étrangers qui ne bossent qu’aux USA et qui font du cinéma américain (et non pas à l’américaine sinon je peux piocher n’importe où :p ). Ils sont souvent issus du monde anglo-saxon c’est pourquoi je me permettrai de citer des réalisateurs anglais et canadiens dans le lot…voire même des anglais sacre bleu. (Allez je ne citerai ni australien ni néo-zélandais…sauf si j’ignore qu’ils le sont niark niark). Je ne triche pas …j’élargis juste mes horizons…..Of course il y a des réalisateurs qu’il ne faut plus présenter, des monstres, des légendes et je ne les citerai donc pas (même si mon réalisateur préféré est dans le lot).


10. David Slade. Son « Hard Candy » hante encore mes cauchemars.
L’ambiance malsaine qui y régnait rendait mal à l’aise le spectateur qui ne savait plus si il devait être du coté du bourreau pédophile ou du bourreau victime potentielle. Et si son « 30 jours de nuit » était parfois un peu bancal il n’en reste pas moins un créateur d’ambiance assez efficace.










9. Woody Allen. Alors oui on ne peut pas dire que son usage de la caméra
révolutionne le cinéma c’est vrai. Mais depuis quelques films il ne reste plus attaché qu’à la comédie..il quitte même son cher New-York. Et
même dans un drame comme « Match point » ou « Cassandra’s dream » il y a des répliques qui font mouche.









8. Michael Bay. Parce qu’on ne fait pas mieux que lui pour se vider la
tête. Une technique (si si il en a une et sévèrement burnée en plus) qui
fait voltiger la caméra (le souffles des explosions sans doutes) dans tous les sens d’où résulte un chaos général mais néanmoins organisé. Nos rêves de gosses en matière de destruction massive c’est lui qui les réalise. On regrettera juste que Pearl Harbor ait duré 3 heures au lieu de 90 minutes quand même...











7.David Cronenberg. J’avais pas dit pas de monstres,pas de légendes ??? Et bien il faut savoir que si beaucoup connaissent le nom,peu connaissent un titre de ses films . il serait donc bon de rappeler que déjà,La Mouche ,avec Jeff Goldblum c’est lui..et que depuis quelques films il a laissé tomber (mais pas définitivement j’en jurerai) le fantastique et la SF
. Si Spider et son périple mental avait laissé un peu froid,il a, avec History of violence et Eastern promises, démontré un savoir faire indéniable dans le drame policier et confirmer une grande direction d’acteur.








6. Les frères Wachowski. Matrix ça vous dit quelque chose ? Alors oui ils ont fumé du LSD et liquéfié de la marijuana et se la sont injectée dans les veines avant d’écrire et de tourner Speed Racer,mais une boulette ça arrive.












5. James Cameron. Certes il y a eu les « Terminator »,Abyss et aussi
Titanic mais on oublie que si Ridley Scott avait lancé Ellen Ripley dans l’espace,c’est Cameron qui lui a donné une paire de couilles grosses comme des obus calibre 250. Aliens,un des films les plus couillu des années 80 ( même mon cher et tendre Starship Troopers ne lui arrivent pas à la cheville). Et ce tout en gardant une héroïne très féminine (si si revoyez Ghostbusters,elle y apparait belle et avec des jambes kilométriques..d’ailleurs avec de telles jambes ça n’était plus de l’amour mais de l’escalade !).Et puis Avatar est un film que j’attends depuis 8 ans et demi (quand j’ai appris que ce projet existait,d’autres l’attendent depuis plus longtemps que moi.)








4 .David Fincher. Jamais deux sans trois voici le 3me David de la liste. Au fil des films,Fincher a aiguisé sa technique,travaillé ses images,poussé sa caméra à faire des plans impossibles et considérés (à tort) comme tape-à-l’œil. Mais sa technique ne fait que servir les œuvres qu’il met en scéne. Et après Zodiac qui l’aidait à sortir du thriller (un drame à la rigueur de documentaire mais traitant d’un serial killer),Fincher est entré dans le drame tout court avec Benjamin Button,film où tout ce qu’il a appris se retrouve pur donner un des plus beaux films du réalisateur.









3. Zach Braff. Interprète de JD, interne débile et persécuté à l’Hôpital du
sacré cœur dans la série Scrubs,Zach Braff avait une étiquette sur le front,celle d’un petit comique. Et bien le petit comique est en fait un grand sensible. Il a écrit et réalisé Garden State. L’histoire d’un acteur raté et bourré de médicaments qui rentre dans le New Jersey (en oubliant ses pilules ) pour l’enterrement de sa mère. Il y retrouvera des
vieux amis qui ont suivi leur chemin, y rencontrera une fille et se confrontera enfin avec son père. Une comédie dramatique sensible et touchante. On attend qu’il reprenne une caméra en main !









2. Andrew Niccol. Avec Gattaca,S1m0ne et Lord Of War,Niccol est sans aucun doute le scénariste/réalisateur qui sait le mieux parler de la société et de ses dérives (mais aussi des bienfaits) dans une œuvre de fiction. Efficace,souvent flippant après plusieurs visions. Je me demande ce qui l’a poussé à accepter d’adapter Stephenie Meyer (l’immonde saga Twilight) en s’attaquent à son seul roman non-vampirique(quoique de mon point de vue il n’y a pas de vampires dans Twilight non plus).











1. Christopher Nolan. Memento c’est lui (et le scénario aussi,basé sur une nouvelle de son frère Jonathan,frère qui co-écrira avec lui Le Prestige et The Dark Knight). Et rien que Memento suffit a vouloir savoir où il nous emmènera après. Seul Insomnia n’a pas de scénario de sa main mais comme on ne ressent cela que dans certains dialogues il n’y a pas de mal. Et puis,Inception,son futur film à sortir en Juin 2010 semble autant cinématographiquement bandant que la fille de mes rêves qui…(mais je n’en dirai pas plus bande de pervers va !!!!)


voila j’aurai aimé en citer d’autres (comme Ben Affleck, Shane Black, …mais il faut savoir faire des choix,et on me dira sans aucun doute : « mais tu pouvais les mettre en virant des canadiens » mais tant pis).

Et je tagge Neault et Matt Murdock parce qu'on y voit rarement du cinéma. ;-)





(et sinon,j'ai eu un mal de chien à placer les images,le texte ne défilant plus quand je tentais de tirer l'image vers le bas et ce sur tous mes navigateurs internet,suis-je le seul à avoir ce problème ? )

3 commentaires:

Wade Wilson a dit…

Cool t'as réussi finalement;) J'avais bien aimé le Zack Braff c'est vrai, une petite comédie dramatique sympathique et juste.

Neault a dit…

Damned, me voilà tagué !!
;o)

Bon, en fait, je ne vais pas poster de top 10. Déjà parce que je ne suis pas suffisamment cinéphile et puis parce que j'évite de répondre à ce genre de chaînes. Ça peut être sympa hein, mais surtout quand on connaît un peu les gens quoi. Par exemple, j'ai lu ton top 10, je lis aussi ce genre de choses quand ça concerne les Illuminati, mais je doute qu'un mec qui vient sur mon blog pour lire des chroniques sur les comics puisse être intéressé par mes goûts ciné.

Ceci dit, je vais tout de même citer ici quelques réalisateurs que j'apprécie particulièrement :

- les frères Coen (Miller's Crossing, Fargo, The Big Lebowski, O'Brother, No Country for Old Men, Burn After Reading et j'en oublie, putain, que de bonnes choses !!)

- les Wachowski (même s'ils n'avaient fait que Matrix, je serais déjà fan, mais il y a aussi Bound, un excellent polar)

- puisque tu cites des anglais, je fais de même avec Guy Ritchie (de toute façon, la production de ses films est souvent anglo-américaines)
Je conseille Snatch et Arnaques, crimes et botaniques mais le gaillard va aussi adapter Gamekeeper apparemment (un très bon comic édité en France chez Fusion)

- Michael Bay, James Cameron, David Fincher, je te rejoins sur ces types, auteurs de films populaires de qualité. Nolan aussi, son Memento est fascinant.

- Night Shyamalan. LE type qui fait du paranormal de qualité, que ce soit Le Village, Signes, Sixième Sens, Phénomènes. Et puis, il est quand même l'auteur de Incassable, un film énorme sur les super-héros et les codes des comics.

- Sam Raimi, pas pour ses bouses de Spider-Man, mais pour Un Plan Simple, un pur chef-d'oeuvre. A se demander si c'est lui qui l'a réalisé quand on voit l'avant et l'après...

- Zack Snyder (avec 300 et Watchmen, le type a signé deux des rares adaptations de comics regardables)

- Martin Scorsese, parce que merde, faut pas déconner.

- et l'un des rares réalisateurs que j'admire vraiment, Clint Eastwood. Ce mec est un putain de génie. Pis il a ce côté "j'ai des couilles ET des neurones" qui est imparable. Son dernier film, Gran Torino, est d'une intelligence remarquable. Beaucoup d'humour, de sens, pas de politiquement correct... et puis, à son âge, bordel, qu'est-ce qu'il en jette !!

Globalement, j'aime au cinéma ce que j'aime en littérature ou dans les comics : les styles simples, directs, populaires mais pas révérencieux, intelligents mais pas prétentieux. J'aime les réalisateur et auteurs qui font passer l'histoire et les personnages avant leur ego, qui s'adressent aux lecteurs/spectateurs, sans les ménager mais en ne les snobant pas.

J'aime l'émotion. J'aime la magie de l'art. Et y'a un sacré paquet de putain de magiciens aux Etats-Unis, ça, c'est sûr.
;o)

Geoffrey a dit…

Damned ,j'ai oublié Neil Marshall ...Dog soldiers m'a fait un effet beouf,the descent aussi,j'ai pas vu doomsday mais j'attends impatiemment Centurion!