lundi 3 mai 2010

Sur liste noire.

Ça commençait pourtant bien, avant de partir en couilles dans toutes les directions.

Le Wakanda est un petit état africain dont le souverain est habité par l’esprit du dieu panthère noire. Depuis sa création, le Wakanda a toujours été en avance sur les technologies possédées par les Occidentaux telles que l’armement, la médecine, l’énergie etc...(et je suppose aussi sur celles des Japonais même si je n’ai rien trouvé d’écrit qui le confirme dans la bouche d’un personnage).
C’est parce qu’il s’est bâti sur le cratère formée par une météorite qui amena avec elle un minerai précieux aux facultés multiples et incroyables : le vibranium (mais cela n’explique pas comment les Wakandais ont fait pour avoir de l’avance à des époques reculées). Le début donc est prometteur, au travers de divers flash-backs, Reginald Hudlin le scénariste, nous montre diverses tentatives d’asservissements de ce peuple. Tentatives qui se soldent toutes par un échec.
Retour au présent, où le prince T’Challa est intronisé roi et Panthère noire. Hudlin commence à tisser des intrigues géopolitiques autour des richesses inexploitées du pays comme le pétrole qui ne sert à rien là-bas. Et après ? Tout fout le camp dans un tourbillon de rancœur et de racismes anti-blancs.



Certes,ce racisme ne provient pas de la bouche de T’Challa,non non. C’est le scénariste qui insidieusement commence à présenter les adversaires de la Panthère,à travers leurs dires et leurs origines pour nous montrer que ce sont des salauds. Les cathos sont présentés comme intégristes, seuls capables de vaincre les rites païens et d’apporter la lumière (enfin la leur) à ces sauvages ( et ce qu’ils soient du clergé ou des simples fidèles zélés. Je suis athée,je rejette l’idée d’un Dieu mais ça ne me fait pas voir que ce que Hudlin décrit est faux. Oui il y a des intégristes,des membres du clergé pas nets. Mais tous ne sont pas comme ça, loin de là).
Et les militaires américains se sentant insulter qu'une Panthère Noire ait pu battre Captain America lors de la seconde guerre mondiale pour nous montrer qu'un banc se faisant botter en touche par un noir ça ne peut qu'irriter.

Ensuite, pour présenter d’anciens pays colonisateurs ayant eu recours à l’esclavage des noirs et à une exploitation des richesses de leur terre,Hudlin nous énumère la nationalité des gros bras qui mènent l’invasion programmée du Wakanda : la France,les USA,la Belgique (qui en plus est présentée comme un refuge pour tueurs psycopathes où seront administrées des augmentations cybernétiques à l'un d'entre-eux,ajoutons que cette homme est un descendant d'un fondateur de l'Afrique du sud!).

Bin oui Hudlin semble ne pas digérer le Congo en particulier (mais de là à décrire un pays actuel via des mœurs révolues je trouve le procédé répugnant et horrible, ça serait comme dire que l’Allemagne est encore aux mains des nazis qu’ils ont tous été, ce qui est bien entendu faux).
Bref les méchants blancs arrivent pour reprendre un pays noir qui leur revient de droit puisqu’ils sont blancs ! Atterrant !Et insidieux puisque rien n’est dit clairement dans ce sens, tout est en sous-entendus mais des plus énormes, histoire qu’on ne passe pas à côté (mais la subtilité ne doit pas être son fort,il était le réalisateur de comédies bien grasses avant de se lancer dans les comics).

Par contre il trouve normal de justifier la violence pour accéder au trône du pays. En brisant tout ce qu’on pensait savoir sur les us et coutumes du Wakanda. Pour accéder au trône,la future Panthère Noire doit battre l’instructeur et garde du corps qui l’a formé. Il se montre ainsi digne de ses ancêtres et peux absorber une décoction à base d’une fleur en forme de cœur qui ne pousse que là-bas (et dont la forme est sans doute liée à une mutation provoquée par le vibranium présent dans le sol). Une fois absorbée,le futur roi tombe dans une sorte de coma et son esprit se retrouve face au Dieu Panthère et se voit lié à l’âme des différents roi ayant régné avant lui. La Fleur lui confère alors des capacités sur-humaines comme la force,l’endurance,etc emplifiées. Mais chez Hudlin,la fleur disparaît,faisant disparaître un rite spirituel important alors qu’il fustigeait les nations occidentales par la bouche du père de T’Challa de ne pas avoir un développement spirituel assez important.On fait plus que friser le paradoxe.

Ensuite,pour accéder au trône,le duel est toujours d’actualité mais dans une forme remaniée : un jour par an,La Panthère Noire remet son « titre » en jeu et n’importe qui peut le défier : le vainqueur devient roi ! Bref ils jouent à celui qui aura la plus grosse. On est très loin du récit initiatique mais ça doit faire plus hard, plus vendeur. Plus con. Pour un peuple plus avancé spirituellement et humainement ça la fout mal de revenir à ce rite tribal digne des grosses brutes dirigeantes de gangs. Et je passe sur les erreurs de continuité qui font qu’on ne sait jamais quand est censée se dérouler cette histoire.



À propos de l’histoire en elle-même, passées ces considérations douteuses il reste que la partie présentant le pays et le début des ennuis avec les puissances voulant acquérir les connaissances wakandaise et son pétrole est très bonne. C’est une fois que le plan des « vilains » se met en marche que ça dérape mais cette partie représente les 2/3 de l’histoire !Car en plus d'être nauséeuse elle est aussi très bête et souvent ridicule (le super-vilain Rhino qui bute un vrai rhinocéros,des zombies transformés en soldat pour présenter une métaphore douteuse sur ce qu'est un militaire situé en bas de l'échelle,une moto volante contre un cheval ailé).

Seul le dessinateur,John Romita Jr, fait tenir jusqu’au bout : son style et son sens de la mise en page pour raconter l’histoire sont tout bonnement au top (comme toujours depuis longtemps),les scènes d’action sont fluides et agréables et les moment plus calme ou de pure parlotte sont tout aussi bien gérés. Il a eu raison de partir dessiner autre chose après les 6 premiers épisodes. À lui seul il m’a évité de gerber (normal j’aurai abîmé son coup de crayon).


2 commentaires:

Neault a dit…

Houla, effectivement, ça n'a pas l'air très fin. D'autant que pour l'esclavage, il est historiquement faux de le présenter comme une pratique venue d'Occident. Les nations arabes ont très largement pratiqué le commerce des esclaves et ce statut était même utilisé comme sanction juridique en Mésopotamie. Et intégré aux lois islamiques. Je ne veux pas minimiser le rôle des pays occidentaux, mais leur faire jouer un rôle de perpétuel "méchants" sans morale est, comme tu le soulignes, absurde. D'autant qu'il faut aussi remettre l'esclavage (épouvantable, évidemment) dans le contexte moral de l'époque. Difficile de juger des comportements anciens à l'aune de codes moraux qui sont finalement très récents.

Par contre, tiens, tu parlais du Wakanda, je voulais vérifier ce que l'Atlas Marvel en disait au niveau économique et scientifique, et je me suis rendu compte que celui que j'ai ne traite que de l'Europe et de l'Asie. Je ne m'en souvenais plus.
Est-ce que tu saurais, par hasard, si celui couvrant l'Amérique et l'Afrique est paru ? Je n'ai pas l'impression, je ne trouve rien à ce propos. Pourtant ce sont des trucs très bon marché, au format comic standard, je ne pense pas que, une fois lancée, l'idée ait pu être stoppée par manque de ventes.

Geoffrey a dit…

malheureusement je ne suis pas les diverses encyclopédie Marvel,je ne sais pas te répondre,j'ai fait ma présentation du pays en me basant sur ce que j'avais lu dans divers comics au fil des années ;-) Maintenant j'ai bien peur que l'atlas sur l'afrique ou l'asie ne soit jamais publié,il y a fort à parier que les éditeurs misent sur un désintérêt de la part du lecteur pour ces zones géographiques,même celles imaginaires comme le Wakanda ou Madripoor.