lundi 22 mars 2010

Il va vous botter le cul mais sévère!

Dave est un jeune lycéen moyen, fan de comics,il fantasme sur une de ses profs de 44 ans et en pince pour la plus jolie fille de la classe. Rien de bien original. Mais Dave se pose une question,qui va vire à l’obsession : « pourquoi,avec tous les lectures de comics qu’il y a,aucun n’a jamais tenté de devenir un super-héros ? ». Pour Dave,c’est clair : IL va devenir un héros….et se faire démolir la tronche à sa première intervention. Démonté comme pas deux,il subira une lourde rééducation avant de pouvoir remarcher. Et de reprendre le masque. Et le second essai sera le bon. La popularité de son alter-ego va grimper en flèce,la fille de ses rêves va le remarquer et se rapprocher de lui (mais pour une raison des plus discutable). Dave se sent bien…mais ça ne va pas durer.Mark Millar le scénariste des Ultimates ou encore de Civil War commence son récit comme une approche assez réaliste de son sujet. Mais cet aspect se perd en cours de route quand une gamine de 11 ans commence à saucissonner du gangster dans des gerbes de sang que même Dracula serait mal à l’aise d’en voir autant.

Les dessins de John Romita Jr sont comme d’habitudes excellents,son sens du story telling étant encore une fois bien mis en valeur par son découpage efficace dans l’action comme dans les scènes plus posées ou ordinaires (purée John,revient de façon permanente sur Spider-Man !!!).



Passé cette transition du « réel » vers le gore irréaliste assumé que reste-t-il ? Un très bon comics malgré un sujet de départ qui s’avère n’être qu’un prétexte pour faire démarrer un récit finalement d’une violence extrême qui s’annonce encore plus fort dans le volume 2. Volume 2 qui sortira en juin,soit 2 mois après la sortie du film.Quel timing parfait de sortie ! (je suis ironique au cas ou certains ne le remarqueraient pas). Panini a encore fait fort…c’est comme si on avait publié « Le silence des agneaux » en deux volumes…en publiant la seconde moitié après que le film ait remporté tous ces Oscars. Avec de tels stratèges dans ses rangs, Panini est encore sur le point de se voir couvert de lauriers (là encore j’ironise pour ceux du fond à côté du radiateur). Je ne peux évidemment pas leur jeter complètement la pierre,la sortie du film leur faisant bien sûr un peu de pub facile,même Delcourt (maison que je respecte bien plus que la sandwicherie ) fait pareil...mais les comics Star Trek ou Surrogates (Clones) ne sont pas sortis en deux tomes dont la 2nd moitié bien après la sortie du film.

Edit : D'après le site comicbox.com,la fin du film et du comics sont différentes,aucun risque de spoiler donc. Mais ça Panini ne pouvait pas le savoir.


2 commentaires:

Kiwi-Kid a dit…

Venez vous faire spoiler la fin au cinéma mes petits !!!

Wade Wilson a dit…

Excellent comics que j'attends depuis très longtemps! C'est vrai que le choix d'édition est clairement discutable...