jeudi 1 juillet 2010

Missionnaire : Impossible

Abbey Chase est une archéologue aventurière…tout aussi dangereuse et ban..euh sexy que Lara Croft mais un brin plus décoincée, la belle a en effet pas mal d’humour et de second degré. Après une aventure mouvementée,la belle se voit offrir d’intégrer les « Danger Girls »,une équipe fondée par un ex-agent secret britannique qui est le portrait craché de Sean Connery dans « Medecine man » : Deuce.

L’équipe a besoin de ses talents d’archéologues. En effet,une organisation terroriste recherche d’anciens artefacts mystiques pour, attention c’est original, dominer le monde ! Cette organisation s’est fondée lorsque les restes des nazis ont rejoint les restes des extrémistes communistes en 91…les Nazis Communistes en gros (c’est d’ailleurs un gag fait pas les Simpsons au détour d’un extrait d’un film de MacBain,le Arnold de l’univers de Bart et Lisa,mais je m’égare).

Si Abbey accepte la mission,elle sera accompagnée par la crème de la crème des espionnes,des filles super entrainées et super bien moulées dans,comme le dit le 4me de couverture,les tenues les plus hot que des espionnes aient eu à porter !

Danger Girl est le fer de lance de la nouvelle collection Soleil US Comics,éditée par Soleil on s’en doute (j’en parlais justement dans l’article « 7 semaines au Tibet »). Le format est aux dimensions comics avec une couverture dure. Pas de bonus mais les couvertures originales sont présentes en fin de tome.

Le scénario de Andy Hartnell ne s’encombre pas de réalisme,ici tout est bon pour emmener le lecteur dans une aventure à 100 à l’heure pastichant aussi bien les James Bond,Tomb Raider ou G.I Joe. Le tout sous le coup de crayon aguicheur de J.Scott Campbell,qui reste le principal attrait de la série.Une série très conne…mais très fun. À lire quand il faut chaud et qu’il ne faut pas surmener son cerveau.



2 commentaires:

Kiwi-Kid a dit…

En gros, sans les dessins sexy de Campbell, ce serait un très mauvais comics. Je me trompe ?

Geoffrey a dit…

Non,c'est con dans le bon sens du terme ;-) ça n'a jamais la prétention d'être autre chose qu'une grosse poilade.