vendredi 29 août 2008

Au temps pour eux.


Autour des années 2020,la situation géo-politique mondiale c’est encore un peu plus dégradée. Scott est un programmeur de codes informatiques. Il vit en Thailande depuis quelques mois avec Janice ,sa femme, et leur fille de 5 ans,Kaitlin. Il est au bord du divorce mais il ne le sait pas encore.
Un jour un étrange objet se matérailise non loin de chez lui. Un étrange obélisque commémorant une victoire d’un certain Kuin. Victoire qui aura lieu 20 ans et 3 mois plus tard.
Au fil des années d’autres « chronolites » apparaissent sur la surface du globe,plongeant de plus en plus le monde dans une folie douce.
Car si la génération de Scott vit en pensant que la victoire contre ce Kuin est possible,la génération suivante a déjà jeté l’éponge. Pire,elle sert de noyau à divers mouvement " Kuinistes " extrémistes.

Entre thriller futuriste et roman sur la nostalgie « Les chronolithes » offre une vision décrépie de notre époque.
Peu de changements par rapport à la notre mais tous découlent d’une logique presque implacable. Implacable,c’est le mot qu’il faut pour décrire la lente dégénérescence d’un monde qui se résigne à perdre une guerre contre un inconnu.
Implacable est le cheminement qui conduit Scott et son ancien professeur de physique à travailler sur la compréhension de ces phénomènes…mais en comprenant les chronolithes,ne risquent-ils pas d’offrir à l’ennemi la technologie dont il a besoin pour déstabiliser ainsi notre monde ?

Au-delà d’un simple roman de SF à priori simpliste,Robert Wilson,l’auteur, nous offre de suivre l’aventure humaine d’un homme contre la fatalité,le hasard…mais au final le plus beau combat est de ne pas céder face au désespoir.
Car que reste-t-il à sauver quand vos enfants sont dores et déja perdus à la cause(parfois de manière fanatique) d'un adversaire qui a gagné la guerre avant de l'avoir commencée?

2 commentaires:

Neault a dit…

Je ne connaissais pas du tout ce bouquin, je trouve l'idée vraiment très bonne. Même sans être un très grand fan de SF, au temps pour moi, ça donne envie de lire.
;o)

Geoffrey a dit…

je suis un grand fan de sf mais j'essaye souvent de trouver quelque chose qui sort des sentiers battus sinon ça reste du vu et du re-vu,bref fan de SF oui mais de SF originale ;)
c'est un materieau fantastique maios rare sont les auteurs à en tirer quelquechose d'intéressant,trop de tacherons en fait dans cet brance.