vendredi 8 août 2008

Le recyclage est l'avenir des comics (ou non).


En 1991, Todd McFarlane alors dessinateur culte de Marvel décide avec d’autres artistes de quitter Marvel et de se lancer dans l’aventure de l’édition. Pour cela il crée un héros original, Spawn. Mais ce dernier est-il vraiment si original que ça ? Pas si sûr. Car à y regarder de plus près, Spawn est un salmigondis des divers héros auxquels McFarlane s’est frotté chez DC et Marvel.

Spawn c’est en fait Al Simmons, un agent spécial du gouvernement américain chargé des sales besognes. Un jour il est tué en mission et son âme file droit en enfer. Le souverain du coin, Malebolgia, lui propose alors un pacte : rejoindre son armée en vue de la bataille contre Dieu et ses anges et il pourra revoir sa femme. Al accepte. Mais les dés sont pipés. Al regagne la Terre mais 5 ans ont passés depuis sa mort, il ne revient pas dans son enveloppe corporelle mais dans celle d’un hellspawn,un rejeton de l’enfer et pire encore sa femme s’est remariée avec son meilleur ami et ont eu une fille ensemble.







Le coup du pacte est un ressort dramatique bien connu (qui ne connaît pas Faust ?) mais il n’est pas sans rappelé Ghost Rider dans ce cas précis car lui-même ne vendra-t-il pas son âme pour un être cher ? Et lui aussi héritera d’un alter ego démoniaque aux terribles pouvoirs et aux chaînes magiques et destructrices.
















Sa silhouette n’est pas sans rappeler celle de Batman, une longue cape l’enveloppant et s’allongeant au gré des cases, atteignant parfois des longueurs impossibles. L’ambiance noire de Batman se retrouve d’ailleurs souvent dans les pages de Spawn,ce dernier n’étant pas loin d’être également un détective et ayant un compte à régler avec la pègre locale dès les premiers numéros.



Mais l’influence majeure vient sans doute de Spider-man que McFarlane a dessiné et scénarisé durant une longue période. Le Masque de Spawn rappelant beaucoup celui de Peter Parker quand au costume de Spawn,un parasite neural, il est l’incarnation même du symbiote qui donna naissance à Venom,un adversaire redoutable de l’araignée qui fut crée par Todd McFarlae et David Micheline durant leur run commun sur Spidey.



































Mais ces références sont elles de l’ordre de l’inconscient ? Je serais tenté de répondre oui tant une création piquant des éléments à la concurrence dans le but d’être hype a beaucoup de chances de se retrouver coulée aussi vite que le Titanic cognant un iceberg. Car Spawn n’a pas été créé que pour saborder la concurrence,non le bébé de McFarlane lui a toujours servi à écrire sur les sujets qu’il voulait :que ce soit l’extrême violence dans nos rues,la pédophilie etc…et il n’est pas inconcevable de penser que les emprunts aux autres héros sont plus le résultat d’un profond attachement à ses travaux précédents qu’à du pompage pur et simple.

4 commentaires:

Neault a dit…

C'est vrai que Spawn emprunte un peu aux héros Marvel et DC. Je n'ai jamais trop accroché au personnage mais il faut dire que je n'ai rien lu de récent le concernant.

Geoffrey a dit…

Moi non plus,je suis en plei rattrapge avec les intégrales de chez Delcourt mais la parentée entre lui et d'autres héros est visible dès les premiers numéros.
Plus que deux semaines et le volume 5 sort....c'est un peu mon plaisir malsain Spawn,pas le meilleur comics mais j'aime. Le plus récent que j'ai lu sur lui ce sont les Spawn the undead par Paul Jenkins et Dwayne Turner et les Hellspawn de Brian Bendis et Ashley Wood.Qui offraient deux visions différentes du perso que ce l'on peut voir de lui dans la revue mère.

Neault a dit…

Perso je me laisserais bien tenter par Spawn : Architects of Fear, surtout pour les magnifiques dessins d'Aleksi Briclot (j'ai eu la chance de pouvoir lui poser quelques questions lors d'un entretien, l'artiste, en plus d'être doué, est très sympa).

Par contre, il me semble que la publication en VF était prévue chez Delcourt dans un Chroniques de Spawn hors série (pour cette année), mais je n'ai pas de nouvelles récentes.
Ça mériterait un TPB de toute façon.

Geoffrey a dit…

ils en parleront sans doute dans comic box,je te tiens au courant si ils en parlent. mais c'est vrai que vu les dessins de Briclot,un bel album serait chouette.