dimanche 25 janvier 2009

Part 1 of 2 : Serenity now!!!

En 2002,la Fox lançait (avec des plans de sabordements) la nouvelle série de Joss Whedon (Buffy,Angel pour la télé,Buffy saison8,Astonishing X-men pour les comics). Whedon abandonnait ici le fantastique pour s’attaquer à la science-fiction. Firefly était née. Firefly c’est également le nom du modèle du vaisseau de Malcolm « Mal » Reynolds,commandant du Serenity. 6 ans auparavant il a vu tous ses hommes tomber au combat à Serenity Valley.C’est sur ce champ de bataille que sa foi en Dieu est morte pour toujours. L’alliance galactique venait d’y écraser les dernières planètes indépendantes. Depuis lors Mal et son équipage bosse de manière plus ou moins légales ou comme il le dit lui-même « Mon job est illégal mais au moins il est honnête ». L’équipage est constitué de Zoé,seule survivante avec Mal de la bataille de Serenity Valley,Wash le pilote et mari de Zoé,de Kaylee la mécano,de Jayne l’homme de terrain et enfin d’Inara la seule vraie personne respectable du groupe puisqu’elle est dame de compagnie c'est-à-dire un subtil mélange entre la geisha et la call-girl mais dans cet univers se sont des personnes de haut rang. Un univers qui a vu le jour quand la Terre n'a plus été capable de supporter tous les humains. Alors les deux grandes puissances que sont les USA et la Chine ont lancé le terraformatage d'un système solaire lointain et l'évacuation totale de la planète mère de l'humanité. La langue la plus parlée est l'anglais of course mais chacune sait lire le chinois mandarin et les jurons sont tous dans cette langue,ce qui permet à Whedon de passer outre la censure de la télé américaine.





Lorsque l’histoire de la série commence l’équipage prend à son bord des passagers car un boulot même légal est un boulot. C’est ainsi que viennent s’ajouter le Père Book,un révérend qui semble en avoir vues au fil des années et deux fugitifs recherchés par l’alliance Simon et River Tam. River était un cobaye de scientifiques de l’alliance et son frère Simon a dépensé sa fortune pour la secourir..mais la jeune femme (interprétée par Summer Glau,l’actuelle Cameron de la série Terminator) n’est pas indemne et délire souvent.






La série ne dura que 15 épisodes. La Fox l’annula très vite,ne laissant pas à Whedon le temps de complètement développer son univers de SF hommage au western d’autres fois. C’est un peu aussi un aspect jusqu’au-boutiste de l’hommage aux westerns que Georges Lucas avait rendu dans son Star Wars en 77. D’ailleurs Mal reynolds est fortement influencé par Han Solo même si Mal est bien mieux écrit et reste souvent imprévisible.Et le design du vaisseau du chasseur de primes rencontré dans le dernier épisode rappelle furieusement celui de Boba Fett dans L’empire contre-attaque.




Au fil des quelques épisodes on assiste aux péripéties de l’équipage mais comme d’habitude avec Whedon c’est l’intrigue principale et non l’intrigue de l’épisode qui subjugue. Ainsi on en apprend de plus en plus sur les étranges expérimentations sur River et les effets que cela a engendré. Elle est télépathe et est en réalité une véritable machine de guerre sous des airs angéliques. On retrouve donc l’archétype whedonnien de la femme-enfant forte et indépendante qui malgré tout dépend des autres (qui a dit Buffy ? et bien c’était la bonne réponse). Bien que Mal reste le personnage principal cela n’empêche pas Whedon de brasser ses thémes de prédilections comme le féminisme,la religon et ses contradictions (le Père Book lui servant beaucoup sur ce sujet)… D’ailleurs en lisant attentivement Astonishing X-men on se rend compte que c’est bel et bien le personnage de Kitty Pride qu’il choie plus que les autres.




Avec deux fugitifs à bord,l’équipage doit voler encore plus bas sous les radars de l’alliance et voler dans un espace dangereux où l’on risque de croiser à tout instant des Reavers (termites ou ravageurs selon la traduction) : ce sont des tueurs psychopathes qui violent et s’habillent de la peau de leur victimes…et pas toujours dans cet ordre.






La série se termine alors que l’on se rend compte des aptitudes de River. Elle finit alors qu’elle allait enfin se lancer dans le plus sérieux de l’intrigue…mais Whedon n’avait pas dit son dernier mot. Premiérement,la série ayant été lancée la même année que l’ultime saison de Buffy (dans le but sans doute dans l’esprit de Whedon de lui succéder) à amener Whedon à « réutiliser » deux des acteurs principaux dans Buffy et Angel. Ainsi Nathan Fillion qui jouait très bien Mal se vu confié le rôle de Caleb le prêtre fou au service du First dans la saison 7 de Buffy et il incomba à Gina Torres( qui jouait Zoé ) le rôle de Jasmine,jeune femme venue stopper le mal rongeant le cœur des hommes (mais d'une manière pas très catholique), tout cela comme un pied de nez à la Fox qui produisait également les deux séries vampiriques.












PS: celui qui trouve d'où provient le titre de l'article gagnera mon respect éternel lol ;-)
PPS: les prochains articles justement traiteront du vampirisme alors les âmes sensibles qui tombent dans les pommes à la vue du sang ou qui paniquent à la vue d'un moustique risquent d'en être pour leur fraits.

7 commentaires:

Cultiste a dit…

Le titre vient de d'un episode de la dernière saison de Seinfeld, c'est ça ?

Geoffrey a dit…

je ne sais plus de quelle saison mais oui ça vient bien de Seinfeld ;-) tu as tout mon respect!

Cultiste a dit…

Dans l'épisode de Seinfeld, un des personnages doit se répéter interieurement le mantra "Serenity now" pour calmer sa tension artérielle mais il comprend mal et le répète en hurlant chaque fois qu'il sent sa pression artérielle montée, un running gag tout au long de l'épisode. Ca m'a marqué.
Nul en Serenity mais bon en Seinfeld, c'est tout moi ça ^^

Geoffrey a dit…

il me semble que c'est George qui le crie.
rah ça y est je sens que je vais m'en regarder ce soir avant d'aller au dodo lol.

Cultiste a dit…

Je crois que c'est le père de George.
L'humour de Seinfeld est une drogue addictive, je pense en revoir, moi aussi quelques épisodes ^^ .

Neault a dit…

Believe it or not, George isn't at home,
Please leave a message at the beeeeep.
I must be out, or I'd pick up the phone,
Where could I beeeee ?
Believe it or not, I'm not hoooome!

Geoffrey a dit…

I don't wanna be a pirate!